Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2020

Qu'est-ce que la balanite aiguë et la balanoposthite chez l'homme et pourquoi sont-elles dangereuses?

La balanoposthite aiguë est un processus inflammatoire qui se développe dans la tête du pénis et apporte beaucoup d'inconfort et de douleur. Le traitement de la maladie doit être commencé immédiatement pour empêcher la progression de l'infection et la propagation du processus pathologique à l'urètre et à d'autres parties du système urinaire.

Les causes de la maladie

L'inflammation du gland du pénis peut se développer en raison de facteurs infectieux et non infectieux. Le plus souvent, la maladie survient à la suite de la pénétration d'agents pathogènes sous le prépuce.

Il existe d'autres raisons pour le développement de la maladie:

  1. Non-respect de l'hygiène personnelle. Sous le prépuce, des conditions favorables sont créées pour la croissance et le développement de micro-organismes pathogènes et opportunistes.
  2. Maladies sexuellement transmissibles. Ils conduisent au développement du processus inflammatoire dans tous les départements du système génito-urinaire.
  3. Changement fréquent de partenaires sexuels, vie intime promiscuité sans l'utilisation de méthodes de contraception barrière (préservatif).
  4. Rapports sexuels fréquents, dans lesquels il y a un déplacement brutal du prépuce, ce qui entraîne son irritation et son traumatisme avec le développement ultérieur de l'inflammation.
  5. Phimosis. Favorise la survenue rapide d'une balanoposthite. Cela est dû au fait que, en raison du rétrécissement du prépuce, il est impossible d'exposer complètement la tête afin de mener des procédures d'hygiène.
  6. Urétrite. Un traitement intempestif de la maladie peut provoquer la propagation du processus pathologique au gland du pénis.
  7. Effets néfastes des produits chimiques. Cela peut être un lubrifiant dans un préservatif ou d'autres méthodes de contraception, des cosmétiques pour l'hygiène intime, des sous-vêtements synthétiques de mauvaise qualité ou trop serrés.
  8. Dommages traumatiques à l'organe reproducteur.
  9. Maladies auto-immunes.

Symptômes

Les manifestations cliniques de la balanoposthite chez l'homme dépendent du stade et de la forme de la maladie. Les premiers signes apparaissent soudainement et, en l'absence de traitement rapide, progressent rapidement.

  1. La balanoposthite catarrhale aiguë s'accompagne de l'apparition d'un œdème du prépuce (prépuce) et du gland du pénis. De petites taches ou papules apparaissent parfois, un revêtement gris-blanc se forme. Il y a des douleurs et des brûlures pendant la miction en raison d'une irritation de la muqueuse.
  2. Diagnostics

Le médecin peut diagnostiquer la balanoposthite en fonction des résultats de l'examen du pénis chez le patient. Cependant, afin de déterminer la cause de l'inflammation, des études supplémentaires doivent être effectuées. Les principaux sont:

  1. Inoculation bactériologique du matériel pour établir le pathogène et déterminer sa sensibilité aux médicaments antibactériens.
  2. Testez avec de l'hydroxyde de potassium. Elle est réalisée en cas de suspicion d'étiologie fongique de la maladie.
  3. PCR Il est nécessaire pour la nature virale suspectée de la balanoposthite. Une analyse est en cours pour déterminer les maladies sexuellement transmissibles, notamment l'herpès génital.

Le schéma de diagnostic comprend également des méthodes générales de recherche clinique. Le patient doit passer un test général d'urine et de sang. Cela vous permettra d'évaluer l'état du patient et d'établir l'étendue de l'infection dans toutes les parties des voies urogénitales (urètre, vessie, uretères, reins).

Raisons

Quel que soit le type de balanite aiguë ou de balanoposthite, sécrétez un certain nombre de facteurs communs qui peuvent provoquer le développement de la maladie:

  1. Le développement de microorganismes pathogènes dans le sac préputial à la suite d'une hygiène personnelle insuffisante, d'une immunité affaiblie, d'une infection de l'urètre ou lors de rapports sexuels non protégés,
  2. Une réaction allergique aux contraceptifs, divers médicaments à usage topique, une réaction au vagin du partenaire, etc.,
  3. Traumatisme du pénis lors d'une exposition forcée de la tête du pénis,
  4. Perturbations hormonales,
  5. Diverses maladies chroniques: diabète, cirrhose, psoriasis, etc.

Ces causes peuvent provoquer une balanite aiguë ou une balanoposthite, mais il existe également un certain nombre de raisons spécifiquesspécifiques à des variétés spécifiques de la maladie. La pathogenèse exacte de la maladie est déterminée par le médecin après avoir effectué des mesures diagnostiques.

Symptomatologie

La maladie commence par des symptômes subtils qui, avec la progression de l'infection, se manifestent de plus en plus clairement:

  1. Se développe hyperémie de l'épiderme de la tête du pénis, macération et gonflement. Le patient commence à ressentir des brûlures et des démangeaisons dans le domaine du prépuce. Les rapports sexuels ou une tentative d'exposer le gland du pénis s'accompagnent d'un inconfort sévère,
  2. La smegma et les gouttes d'urine commencent à s'accumuler dans le sac préputial enflammé, ce qui ne fait qu'augmenter l'irritation et contribue au développement de l'infection,
  3. Au fur et à mesure que la maladie se développe, le pénis apparaît éruption rose ou violette,
  4. Le patient commence à ressentir des symptômes d'intoxication générale: maux de tête, frissons, nausées, hyperthermie, etc. C'est un signe caractéristique de l'évolution aiguë de la balanite ou de la balanoposthite,
  5. En raison d'une infection écoulement purulent apparaît à partir du sac préputial, une balanoposthite purulente aiguë se développe.

Si à ce stade, vous ne commencez pas un traitement urgent de la maladie, elle prend alors une forme érosive. Les symptômes suivants en sont caractéristiques:

  1. L'apparition sur la peau de tumeurs blanchâtres - zones d'épiderme mort,
  2. Une inflammation profonde entraîne une rupture de la muqueuse et de la peau. Sur la tête du pénis et du prépuce, une érosion rouge vif se forme avec des limites claires.

Leur surface peut être recouverte de pus. Le patient ressent une douleur aiguë. Il est impossible d'exposer le gland du pénis,

  • Le processus inflammatoire couvre également les ganglions lymphatiques, une lymphadénite se développe.
  • Si le système immunitaire d'un homme est affaibli et qu'une balanite ou une balanoposthite aiguë ne se déclenche pas, l'infection devient gangreneuse:

    1. Dans les symptômes locaux, des signes d'intoxication générale du corps se joignent: faiblesse, maux de tête, hyperthermie jusqu'à 39 ° C, nausées,
    2. En raison de la suppuration de l'érosion, plusieurs ulcères profonds avec écoulement purulent se forment sur la peau et les muqueuses du pénis.
    3. À la suite d'un gonflement sévère, le pénis prend la forme d'une cloche,
    4. Un processus nécrotique dans le domaine du prépuce peut entraîner une perforation et une décomposition du prépuce.

    Traitement local de la maladie

    Aux stades initiaux de la maladie, le patient doit renforcer la mise en œuvre de procédures d'hygiène utilisant des infusions à base d'herbes médicinales. À cette fin, vous pouvez utiliser de la camomille, du plantain, du millepertuis et d'autres plantes aux propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires, analgésiques et antiseptiques.

    De bons résultats sont montrés avec l'utilisation de bains locaux avec l'ajout d'antiseptiques. Une solution faible de permanganate de potassium ou de furatsillina convient à cela. La durée de la procédure est de 5 à 10 minutes 3 à 4 fois par jour. Pendant le traitement de la balanoposthite, le gland du pénis doit être exposé pour rincer tous les endroits difficiles d'accès.

    Avec toutes les formes de balanoposthite, les médicaments sous forme de pommade sont obligatoires. Cela fournit un effet à long terme des composants de guérison sur le foyer pathologique. À cette fin, Levomekol est le plus souvent utilisé. Ce médicament a une composition complexe, en raison de laquelle il a un effet antiseptique, anti-inflammatoire et antimicrobien.

    Dans la balanoposthite aiguë non compliquée, d'autres onguents peuvent également être utilisés - Derozolon, Lorinden-S, Lamixil, etc.

    Si les champignons deviennent la cause de l'inflammation du gland du pénis, il est conseillé d'utiliser des médicaments antimycotiques (Batrafen, Klortimazol, Mikogal, Terbinafine, etc.).

    Avec la nature auto-immune de la balanoposthite, des médicaments sont utilisés qui incluent des composants antiallergiques et antiseptiques. Ce sont des médicaments à base de flumatazone pivalate.

    Les onguents glucocorticostéroïdes possèdent un puissant effet anti-inflammatoire, analgésique et antihistaminique. Les plus couramment utilisés sont la prednisone, Lokoid ou Elidel. Ces fonds non seulement soulagent rapidement la douleur, mais éliminent également les démangeaisons et l'enflure des tissus, contribuent à l'amélioration rapide du bien-être humain.

    Diagnostics

    Diagnostic et traitement de cette maladie engagé dans un urologue et dermatovénérologue. Pour un diagnostic précis, il est nécessaire de faire un test sanguin et urinaire, un frottis de l'urètre.

    La balanite et la balanoposthite doivent être différenciées de la syphilis, des virus de l'herpès et des papillomes humains, qui se manifestent par des symptômes similaires. C'est pourquoi seul un spécialiste doit s'occuper du diagnostic de la maladie.

    Traitement des maladies systémiques

    Les formes érosives et gangreneuses de balanoposthite nécessitent l'utilisation de médicaments systémiques. Cela est dû au fait que le processus pathologique n'est pas localisé, mais se propage aux zones voisines, ce qui entraîne une détérioration du bien-être général d'une personne.

    Dans le traitement de la balanoposthite compliquée, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

    1. Agents antibactériens. Indiqué pour une utilisation si les agents pathogènes sont causés par des agents pathogènes. Dans le traitement de la balanoposthite, des agents antimicrobiens à large spectre d'action sont utilisés. Ceux-ci comprennent la céfazoline, la ceftriaxone, l'azithromycine, etc. L'antibiotique doit être utilisé conformément aux prescriptions du médecin, en respectant la posologie, la fréquence d'utilisation et la durée du cours. En aucun cas, vous ne devez interrompre le traitement lorsque vous vous sentez mieux, cela menace une rechute de la maladie ou une transition vers le stade chronique.
    2. Agents antifongiques. Pour améliorer l'effet des onguents antimycotiques, l'utilisation de médicaments systémiques - Diflucan, Fluconazole, Flucostat, etc. est indiquée.
    3. Dans le traitement de la balanoposthite virale, Acyclovir, Zovirax, Tsevirin, Herperax et d'autres sont utilisés.Ils ont une bonne efficacité par rapport non seulement à l'agent causal de l'herpès, mais aussi à d'autres virus.

    Le traitement chirurgical de la balanoposthite est parfois indiqué. Il consiste en la circoncision du prépuce, dans laquelle des conditions favorables sont créées pour le développement du processus inflammatoire.

    Le traitement

    Pour le traitement médicamenteux de la balanoposthite aiguë chez les hommes, les schémas thérapeutiques suivants sont recommandés:

    1. Aux premiers stades de la maladie, ils sont prescrits bains avec un antiseptique: une faible solution de permanganate de potassium, l'humeur de la camomille ou de la sauge, le peroxyde d'hydrogène,
    2. Avec une forme érosive, ils sont prescrits antibiotique à large spectre: Lévomycétine, Doxycycline, etc.

    Le cours dure de 7 à 14 jours.

    Dans le traitement avec des agents antibactériens, une thérapie de soutien doit également être prescrite, car ils ont un effet déprimant sur divers systèmes corporels, principalement sur le tube digestif,

  • Pour la thérapie locale utilisée onguents anti-inflammatoires: Triderm, Levomekol, Miramistin. Ils sont appliqués deux fois par jour sur une zone affectée soigneusement lavée.
  • Avant de commencer le traitement, découvrez la cause de la maladie. Cet article vous aidera à le découvrir.

    Le choix du traitement ne doit être occupé que par un médecin, car tous les schémas thérapeutiques sont prescrits individuellement.

    En plus de prendre des médicaments, observer une bonne hygiène personnelle. Il est nécessaire de retirer la tête du pénis du prépuce, rincer abondamment à l'eau tiède propre et au savon sans parfum, puis tapoter délicatement avec une serviette ou des serviettes jetables.

    En association avec les schémas thérapeutiques standard, une thérapie de soutien pour renforcer l'immunité et les complexes vitaminiques doit également être prise.

    Si le phimosis rejoint l'infection principale ou si la maladie passe à la forme gangréneuse, alors la chirurgie. Le chirurgien excise le prépuce et enlève le tissu affecté. La procédure est réalisée en ambulatoire et ne prend pas plus d'une demi-heure.

    La balanite aiguë et la balanoposthite sont une infection plutôt désagréable et douloureuse, mais elles peuvent être traitées avec succès. Un diagnostic rapide et un traitement approprié vous permettront de récupérer rapidement et d'éviter le développement de complications.

    Complications possibles

    L'absence de traitement rapide de l'inflammation aiguë entraîne souvent la formation d'une forme chronique de balanoposthite, dans laquelle des rechutes fréquentes sont enregistrées.

    Les autres complications sont les pathologies suivantes:

    1. La propagation du processus inflammatoire profondément dans les voies urinaires. Il conduit au développement d'urétrite, de cystite et d'autres maladies.
    2. Phimosis cicatriciel. En raison de changements cicatriciels dans les tissus, un rétrécissement cicatriciel du prépuce est formé.
    3. Paraphimosis Violation de la tête du pénis par un prépuce pathologiquement altéré. Cela entraîne un gonflement grave de la tête et une violation de son approvisionnement en sang.
    4. Diminution de la sensibilité des récepteurs situés sur le gland du pénis. Les relations intimes perdent leur attrait.
    5. Lymphagenitis Les vaisseaux lymphatiques situés dans le pénis sont impliqués dans le processus pathologique. L'inflammation se propage aux ganglions lymphatiques voisins (inguinaux), provoquant le développement d'une lymphadénite.
    6. Tumeur maligne. Elle survient avec un cours prolongé de balanoposthite, accompagné de la formation d'ulcères et d'érosion, ce qui provoque la dégénérescence des cellules organiques.

    La prévention

    Pour prévenir la survenue d'une balanoposthite, un homme doit suivre les règles d'hygiène personnelle. Chaque jour, faites une toilette complète des organes génitaux externes avec l'exposition obligatoire du gland du pénis pour éviter l'accumulation de décès, d'urine résiduelle et d'autres types de pollution.

    La vie intime doit être ordonnée, les contacts sexuels promiscueux sont inacceptables. Une personne doit toujours utiliser des méthodes de contraception à barrière pour prévenir l'infection par des infections sexuellement transmissibles, le muguet et d'autres maladies.

    Menez une vie saine: abandonnez les mauvaises habitudes, faites de l'éducation physique ou du sport, organisez une alimentation complète et équilibrée. Cela renforcera non seulement le système immunitaire et augmentera les propres défenses de l'organisme, mais normalisera également le poids.

    Un rôle important dans la prévention de la balanoposthite est joué par l'examen et le traitement en temps opportun du partenaire sexuel. Après tout, une violation de la composition normale de la microflore vaginale et le développement d'une dysbactériose chez une femme peuvent provoquer la survenue d'une balanoposthite chez un homme.

    Laissez Vos Commentaires